3ème session du cycle d’ouverture Biens communs – histoire, actualités et perspectives

Samedi 2 décembre 2017 de 14h30 à 19h30 au 100 ECS (Paris 12e)*

14h30: accueil /15h -18h: interventions, échanges, pause, débats. Verre convivial en clôture. 18h30: projection

Bien commun /Biens communs: quelles alternatives aux modeles socio-economiques dominants?

PROGRAMME:
15h – 18h Interventions et débats. Animé par Riccardo Petrella (économiste, politologue, fondateur du groupe de Lisbonne, auteur de l’ouvrage Le bien commun – 1997), avec Marie Cornu (Juriste, directrice de recherche au CNRS) co-auteure avec Judith Rochfeld et Fabienne Orsi du Dictionnaire des biens communs (PUF- 2017) et Yannick Bosc (historien) contributeur à ce même dictionnaire, Lionel Maurel (conservateur de bibliothèques, juriste et co-fondateur du collectif SavoirsCom1), Violaine Hacker (juriste, Common Good Forum).

DESCRIPTION DES INTERVENTIONS: A travers la présentation du Dictionnaire des biens communs, Marie Cornu et Yannick Bosc évoqueront de quelle manière, sous l’effet de la crise écologique et de la transformation numérique notamment, la poussée des biens communs propose des réinterprétations des valeurs fondatrices des sociétés contemporaines tel le rôle de l’État, de la propriété et des formes d’expression de la démocratie. Sera évoquée également la pensée des biens communs à travers l’histoire. Lionel Maurel abordera la question des Communs de la connaissance dans l’environnement numérique en explorant les formes de coopération et de partages susceptibles de résister à leur captation potentielle par la sphère marchande, eu égard au droit de propriété intellectuelle. Violaine Hacker évoquera les pratiques de l’Ubuntu en Afrique : au plan juridique, et en matière de management public ou privé. Cette philosophie éthique est en effet proche de la pensée occidentale du Bien commun.

18h30: Projection du film-documentaire Le bonheur en marche (50 mn) introduite par Corinne Ducrey (festival Chemin Faisant). Une production Chemin Faisant co-réalisée par Corinne Ducrey, Sabine Kuentz, Johann Nertomb avec le concours des Ateliers Varan. Dans les montagnes de Chamonix, les philosophes Patrick Viveret et Mathieu Baudin se questionnent sur le bonheur à ce moment de métamorphose entre deux mondes, l’un qui tarde à naître, l’autre à disparaître ; métamorphose encore du rapport à soi, aux autres, au temps et à l’environnement, qui anticipe un monde dans lequel les biens communs constitueraient l’extraordinaire du quotidien.

Les perspectives de cette troisième session

Dans le monde actuel, l’économie capitaliste de marché impose des processus d’appropriation et d’accumulation privés de tous les biens disponibles et homogénéise les modes de vie, les pratiques culturelles et sociales.

Les biens communs proposent au contraire des modes de partage des responsabilités collectives des biens ainsi que des formes d’organisations coopératives et solidaires, qu’il s’agit d’analyser à la lumière des pratiques mises en œuvre; sans oublier l’invention de modes de gestion adaptés aux valeurs de partage, de non-rivalité et de non exclusion qui leur sont attachées (à l’exemple des analyses faites lors de la deuxième session de l’UBC sur l’eau le 11 novembre dernier).

Quel est le rôle et la fonction respective des acteurs impliqués : l’état, les citoyens, les groupes locaux, les communautés, les collectivités locales… ? En particulier quelle est la nature et le sens des droits et des responsabilités d’usage qui permettent de jouir ou de bénéficier d’un bien commun matériel ou immatériel à l’échelle d’une communauté, et au-delà ?

Comment développer durablement les biens communs et leur garantir une logique économique publique alternative à celle des circuits de l’économie marchande, et sans rester prisonniers du dualisme Etat/Marché ?

Faisant suite aux analyses et débats qui ont nourri les deux premières sessions de l’Université, la rencontre se propose d’éclairer ces questions tant à la lumière d’exemples concrets que des débats philosophiques et politiques en cours dans le domaine des biens communs, notamment dans le cadre du Forum européen de l’’économie sociale et solidaire promu par le Parlement européen.

Pour nous signaler votre présence : universitebiencommun@gmail.com ou 01 40 05 05 67 

*100 Etablissement Culturel Solidaire100 Rue de Charenton (Paris 12e). Métro: Gare de Lyon (L1) ou Ledru-Rollin (L8) – RER: Gare de Lyon – Bus : 57 et 29 – Vélib: Hector Malot – Charenton n°12101 (Il est conseillé de suivre la session dans son intégralité)

Share →